COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Commission du BAPE sur L’état des lieux et la gestion des résidus ultimes : Le FCQGED présente ses recommandations

Montréal, 26 mai 2021 –Le Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED) a présenté aujourd’hui au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sa vision sur la façon dont devraient être gérés nos déchets au cours de 20 prochaines années. Le FCQGED expose que pour réduire les quantités de déchets destinés à l’élimination, les seules actions de récupération et de recyclage ne sont pas suffisantes.

« Pour réduire notre énorme production de déchets au Québec, nous devons instaurer des mesures qui en limitent leur production, des mesures qui visent d’abord et avant tout leur réduction à la source », soutient Denis Blaquière, président de l’organisme. « On ne peut que constater les limites des programmes de recyclage mis en place par le passé », poursuit-il.

L’organisme propose également un changement de vocation pour les cinq mégasites d’enfouissement de la province en instaurant une gestion de l’élimination par région administrative.

« L’élimination des déchets au Québec devrait idéalement se faire au sein même des régions administratives où ils sont générés », déclare Priscilla Gareau, vice-présidente de l’organisme. « Cela implique nécessairement l’implantation de nouveaux lieux d’enfouissement sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal et en Outaouais », renchérit-elle.

Afin d’éviter des écueils, le Front commun propose également de définir et d’encadrer légalement des concepts telles l’économie circulaire ou la valorisation énergétique. Le mémoire du FCQGED comporte en tout 187 recommandations, réparties sous huit thèmes différents allant de l’élimination à la planification régionale en passant par des mesures d’écofiscalité. Cliquez ici pour consulter le mémoire.

-30-

Source :

Karel Ménard
(514) 396-2686 poste 701
Cellulaire : (514) 647-3438