COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Agrandissement du LET de Sainte-Sophie par Waste Management : Le FCQGED déplore le manque de cohérence du gouvernement

Montréal, 16 décembre 2021 – Le Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED) déplore que le gouvernement ait récemment autorisé l’agrandissement du lieu d’enfouissement technique de Sainte-Sophie par la compagnie WM Québec Inc. (Waste Management) et ce, en répondant de façon quasi intégrale aux demandes de cette dernière.

« Après avoir répondu favorablement aux demandes de cette multinationale américaine pour agrandir son lieu d’enfouissement à Drummondville, et ce, malgré l’opposition de cette ville, voilà un autre des cinq plus gros dépotoirs de la province qui vient d’être autorisé pour les 18 prochaines années. Il ne manque plus que l’autorisation du LET de Lachenaie pour compléter le trio », précise Denis Blaquière, président de l’organisme. « Tout ça, quelques semaines avant le déclenchement d’audiences publiques sur l’élimination des déchets ultimes au Québec, c’est à se demander si le gouvernement lui-même y croit toujours au dénouement ces audiences », poursuit-il.

Le décret 1227-2020 prévoit la délivrance d’une autorisation à WM Québec Inc. pour l’enfouissement de quelque 18 millions de tonnes d’ici 18 ans alors que le rapport d’analyse environnementale du ministère de l’Environnement recommandait plutôt une autorisation de 10 ans en envisageant une réduction de tonnage après 5 ans.

« Le décret enjoint même Waste Management à développer sa filière de valorisation des biogaz au cours des cinq prochaines années alors qu’une nouvelle stratégie gouvernementale publiée cet été, vise paradoxalement à étendre la gestion des matières organiques à l’ensemble des citoyens, industries, commerces et institutions de la province d’ici 2025 », déclare Priscilla Gareau, vice-présidente de l’organisme.

Rappelons que le FCQGED avait demandé au gouvernement que les projets d’agrandissement de lieux d’enfouissement actuellement en attente ne devraient pas être l’objet d’autorisation avant que le dépôt du rapport du BAPE suite aux audiences génériques sur l’élimination des résidus ultimes ne soit rendu public, chose qui est prévue l’été prochain.

-30-

Source :

Karel Ménard
(514) 396-2686 poste 701
Cellulaire : (514) 647-3438